Avez vous déjà rêvé en Noir et Rouge ?

Dernier match: Bulls 103 - 87 Warriors
Luol Deng et Joakim Noah sélectionnés au allstar game 2013 !

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Biographie : Joakim Noah, le coeur d'un lion !

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Joakim Noah, Le Coeur d'un Lion









Enfance

Joakim Noah est né le 25 février 1985 à New York. Il est le fils du chanteur et ancien joueur de tennis français Yannick Noah, vainqueur des Internationaux de France de tennis en 1983 et plusieurs années « personnalité préférée des Français » et de la sculptrice5 Cécilia Rhode qui fut Miss Suède en 1978 ainsi que le petit-fils de Zacharie Noah, joueur camerounais de football professionnel, vainqueur de la Coupe de France de football en 1961. Sa grand-mère paternelle aurait aussi été joueuse amatrice de basket-ball au Cameroun. De son important métissage culturel, il se définit lui-même comme un « viking africain ».

De trois à treize ans, il réside en France avant de retourner aux États-Unis. Il a joué dans les équipes de basket-ball de plusieurs écoles d'enseignement secondaire, d'abord à l'École internationale des Nations Unies de New York à partir de treize ans. Il a ensuite joué à la Poly Prep Country Day School de Brooklyn à partir de quinze ans, puis à la Lawrenceville School de Lawrenceville dans le New Jersey. Avec cette dernière, il remporte avec l'équipe de basket-ball le titre de l'État.

Il a côtoyé dans sa jeunesse le basketteur Patrick Ewing, ami de son père.


Carrière universitaire


Il rejoint en 2004, à dix-neuf ans, l'université de Floride et leur équipe de basket-ball des Florida Gators. Pendant sa première saison (freshman) en 2004-2005, il participe à 29 matchs, obtenant une moyenne de 3,5 points, 2,5 rebonds et 0,5 passes pour 9,4 minutes de jeu par match en saison régulière. Il est à l'époque barré dans l'équipe par le pivot David Lee, futur joueur des Knicks de New York.

Encore peu connu, il « explose » pendant sa deuxième saison (sophomore) en 2005-2006. Il a remporté avec son équipe le tournoi de la South eastern Conference et remporte la finale du Final Four NCAA 2006 face aux UCLA Bruins de l'université de Californie à Los Angeles. Il est nommé Most Outstanding Player du tournoi et finit avec une moyenne de 14,2 points, 7,1 rebonds et 2,1 passes pour 24,9 minutes de jeu par match en saison régulière, soit 39 matchs. Lors de la finale, il a cumulé 16 points (7/9, dont 5 dunks), 9 rebonds, 3 passes décisives et 6 contres. Le précédent record de contres en finale NCAA était de 4 et remontait à 2001 par Loren Woods des Arizona Wildcats. Ses records personnels sont alors de 37 points et 17 rebonds et ont été réalisés le 17 décembre 2006 contre l'université de Florida A&M.




La fédération française de basket-ball, qui le considère comme un bon espoir, évoque la possibilité d'entamer une procédure pour qu'il puisse jouer en équipe de France, puisqu'il a le choix entre les équipes américaine, suédoise et française.

Il est alors annoncé dans les dix premiers choix de la draft NBA en 2006 mais il choisit de rester à Florida une année supplémentaire, comme ses coéquipiers Al Horford et Corey Brewer, et de défendre son titre universitaire. Il se justifie en expliquant se sentir trop juste techniquement et physiquement pour passer professionnel, choix cependant rare pour un MOP.

Lors de la saison 2007, les Gators repartent avec la même équipe. Avec une nouvelle victoire dans le Final Four, ils réalisent le doublé, exploit qui n'avait plus été réalisé depuis 1992 par l'université Duke avec Grant Hill. Cette victoire est obtenue avec le même cinq de départ que l'année 2006, exploit qui n'avait encore jamais été réalisé. Noah célèbre d'ailleurs ce second titre d'une façon particulière :



Saison rookie NBA


Joakim Noah a annoncé son souhait de participer à la draft NBA et est choisi par les Bulls de Chicago en neuvième choix de la draft NBA 2007 qui se tient au Madison Square Garden à New York le 28 juin 2007. Chicago avait obtenu ce choix de draft des Knicks de New York suite à une transaction incluant notamment Eddy Curry.

Il a signé un contrat de deux ans, avec une option pour une troisième et quatrième année, le 27 juillet 2007. Il touche 3,69 millions de dollars sur ces deux années. Noah et ses ex-coéquipiers des Gators Corey Brewer et Al Horford, sont devenu le trio d'une même université le plus haut choisi dans l'histoire de la NBA. Horford a été choisi à la troisième place par les Hawks d'Atlanta et Brewer a été choisi au septième rang par les Timberwolves du Minnesota.

Cependant, ses débuts chez les Bulls sont difficiles, notamment en raison d'un mauvais départ en championnat de l'équipe et de médiocres statistiques personnelles en partie dues à son faible temps de jeu. Le 2 janvier il marque 17 points, prend 6 rebonds et délivre 4 passes décisives (en ayant joué le quatrième quart-temps en entier) contre les Charlotte Bobcats.

La première saison de Noah est un échec en raison de son faible impact, mais aussi de par un comportement considéré comme inapproprié pour un rookie, revendiquant une certaine liberté d'attitude et de paroles. En effet, Noah déclare à plusieurs reprises qu'il souhaite être un leader sur le terrain et dans les vestiaires. Cependant des retards répétés aux entraînements lui sont reprochés ce qui lui vaut de nombreuses amendes et quelques réprimandes publiques de la part de ses dirigeants. De plus, il se dispute avec un assistant de l'entraîneur Jim Boylan le 11 janvier 2008, puis avec l'intérieur Ben Wallace, l'un de ses coéquipiers, lors d'un entraînement. Il est suspendu pour deux matches par son équipe. L'entraîneur Boylan déclare « On n'est plus à l'université ici. C'est la NBA, on est chez les pros et Joakim ne l'a pas démontré à plusieurs reprises récemment». Néanmoins, au fil de sa carrière, Noah garde cette réputation de « grande gueule de la NBA ».


Saison 2008-2009


Durant sa seconde saison NBA, il progresse dans le jeu, mais ses statistiques restent cependant sobres : 6 points et 7 rebonds par match en saison régulière pour moins de 20 minutes de jeu. Il se révèle au premier tour des plays-offs contre les Celtics de Boston en passant à 11 points et 13 rebonds par match, marquant le panier décisif du 6e match, sauvant son équipe de l'élimination.


Durant l’automne 2008, il reprend contact avec un de ses amis de New York, Alex Perris, qu'il a connu lors de son passage à l'École internationale des Nations Unies. Ce dernier, pratiquant le culturisme, lui donne des conseils pour améliorer son régime alimentaire et l'adapter au sport de haut-niveau.

Lors de sa troisième saison, Noah se fait remarquer aux rebonds. Le 16 novembre 2009, il devient le premier Français à mener le classement du meilleur rebondeur de la NBA en saison régulière. Le 23 décembre 2009, il est second de la ligue avec 12,2 prises par match (contre 12,9 à Dwight Howard). Une semaine après avoir battu son record personnel avec 20 rebonds (dont 14 offensifs, contre les Nuggets), Noah en capte 21 le 22 décembre 2009 face aux Lakers.

Cet excellent début de saison permet à Noah de faire taire les critiques à l'image du journaliste Rick Morrissey du Chicago Sun qui mange littéralement un de ses anciens articles le critiquant. Le journaliste avait effectué la promesse de le faire si le joueur arrivait à beaucoup progresser. Il ne passe pas loin de la sélection au NBA All-Star Game.

Le 25 avril, contre les Cavaliers de Cleveland, il est le premier joueur des Bulls à réussir un 20-20 en playoffs (plus de 20 dans deux catégories statistiques, avec ici, 20 points et 21 rebonds). Les Bulls sont éliminés par les Cavaliers en cinq rencontres et Noah prend en moyenne 13 rebonds par match. Sa saison reste cependant marquée par une blessure au pied qui l'oblige à jouer avec des piqûres de cortisone.


Saison 2010-2011

Pour la saison NBA 2010-2011, les Bulls, après avoir un temps recherché à signer deux des agents libres les plus en vue de l'intersaison (LeBron James, Dwyane Wade ou Chris Bosh, tous trois se retrouvant finalement au Heat de Miami), se rabattent sur l'intérieur Carlos Boozer en provenance du Jazz de l'Utah pour l'associer à Noah. Cela n'empêche cependant pas des spéculations sur un échange entre Noah et Carmelo Anthony des Nuggets de Denver. Noah fait l'impasse sur le championnat du monde 2010 pour faciliter la négociation et les Bulls font traîner en longueur les discussions6. Noah profite de l'inter-saison pour travailler les nouveaux systèmes de jeu du nouvel entraîneur Tom Thibodeau, réputé pour son jeu défensif. Boozer se blesse lors de la pré-saison et dans le même temps, coïncidence ou non32, Noah prolonge aux Bulls pour un contrat de 60 millions de dollars sur cinq ans avec des bonus, malgré une conjoncture salariale en baisse dans la NBA. Scottie Pippen, ancienne star des Bulls, avait notamment fait une déclaration en soutien à Noah vis-à-vis de l'échange avec Anthony. L'entraîneur Tom Thibodeau souhaite faire du Français « sa pierre angulaire en défense », n'hésitant pas à le comparer à l'ailier fort Kevin Garnett33 malgré le fait que Noah affiche au cours de la saison une forte rivalité avec ce dernier34. Avec son nouveau contrat, il devient le sportif français le mieux payé. Noah est désigné co-capitaine de l’équipe avec Derrick Rose, Carlos Boozer et Luol Deng.


À la fin de la saison régulière, au coude à coude avec les Spurs de San Antonio, les Bulls finissent à la première place du classement général avec un bilan de 62 victoires pour 20 défaites, notamment grâce à une bonne deuxième partie de saison à l'image du meneur Derrick Rose, futur meilleur joueur de la saison. Cela ne s'était pas vu depuis « l'ère Jordan » en 1998, d'autant que Thibodeau décroche lui aussi un titre de meilleur entraîneur de l'année. La première série de matchs des playoffs NBA 2011 se joue contre les Pacers de l'Indiana, seule équipe qualifiée avec plus de défaites que de victoires. Les Bulls l'emportent 4-1 avec des statistiques meilleures pour Joakim Noah qu'en saison régulière et suite à l'élimination des Pacers, Danny Granger, amer, s'est plaint de « coups de coude » du Français en mettant en cause sa façon de jouer40. Noah y répond en déclarant « je ne joue pas plus dur qu'un autre […] je ne cherche pas à blesser quelqu'un, juste à gagner ». Lors du cinquième match contre les Pacers, le grand-père de Joakim, Zacharie Noah, avait fait le déplacement depuis le Cameroun. La deuxième série des playoffs se joue contre les Hawks d'Atlanta et Joakim est complimenté par son entraîneur qui le décrit comme exemplaire. Peu après, il est nommé dans la All-NBA Defensive Second Team et Chicago remporte la série 4-2, s'offrant donc une place en finale de la conférence Est face au Heat de Miami et son redouté trio Chris Bosh, LeBron James et Dwyane Wade. Lors du premier match gagné par les Bulls, James déclare que « Noah […] a fait très mal » aux joueurs du Heat, notamment par ses prises de rebonds offensifs. Lors du troisième match de la série, Noah répond par une injure à caractère homophobe à un supporter de l'équipe adverse. Il s'en excuse et reçoit une amende de 50 000 $, mais évite une suspension.
Finalement, les Bulls perdent la série 4-1 et Joakim Noah ne participe pas à sa première finale NBA.





Vie privée


Joakim Noah est diplômé d'anthropologie et s'intéresse aux religions. Il parle couramment français, suédois et anglais et s'intéresse à l'arabe. Noah partage son temps entre Chicago et la Floride. Il est un grand fan de la musique de Bob Marley et de l'Arsenal Football Club. Durant sa jeunesse, il était également fan des Knicks de New York.

Il est impliqué dans diverses œuvres caritatives, notamment à destination des jeunes de la région de Chicago. Il a fondé sa propre fondation, la Noah's Arc Foundation en référence à l'Arche de Noé, dont la mission consiste à guider les jeunes vers l'autonomie à travers le sport et les arts. Véritable compétiteur, il déteste perdre et considère son père comme son meilleur ami. Sa mère lui a transmis sa culture artistique.

Depuis 2007, il est sponsorisé par la marque française Le Coq Sportif dont il porte l'équipement. Son père étant également sponsorisé par la marque, ils apparaissent notamment ensemble dans une mini-série internet intitulée Combat de coqs réalisée par Isabelle Camus, nouvelle compagne de Yannick.


Le 25 mai 2008, en vacances en Floride, il est arrêté par la police locale de Gainesville pour avoir ouvert une bouteille d'alcool sur la voie publique. Après une fouille, la police trouve sur lui une cigarette de marijuana. Le soir, il est arrêté par la police pour excès de vitesse au volant d'un véhicule. La police remarque de plus qu'il ne porte pas de ceinture et que son permis est suspendu. Comme son casier judiciaire est vierge, il est condamné à une amende de 200 dollars.

À l'été 2010, il participe à une rencontre sportive privée avec d'autres stars NBA autour du président américain Barack Obama à l'occasion de l'anniversaire de ce dernier.

En juin 2011, Joakim Noah fait une apparition dans le clip de Congé Récession, chanson du rappeur MC Wack.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum